IF - Taxus baccata

L’if commun ou if à baies,  
Taxus baccata 

Un peu d'histoire :
L'if a longtemps été un symbole de mort: très toxique (selon certains auteurs), il était utilisé comme poison de flèches pendant la Préhistoire.
Arbre des cimetières depuis les Celtes pour qui il était sacré, il assurait le lien entre les vivants et les morts.
Arbre pouvant atteindre  plus de 25 mètres et vivre très longtemps.



Famille des taxacées : L'if n'est pas un conifère il s'en diffère par son  fruit  qui n'est pas un cône
L’if est une espèce dioïque, les fleurs des pieds mâles, jaunâtres produisent au printemps un pollen jaune et abondant. Les fleurs des pieds femelles sont verdâtres et forment des fruits charnus, rouge vif : Les arilles qui autrefois étaient consommées en confiture et c'est bien la seule chair de l'arbre qui n'est pas toxique. 
Les oiseaux en sont très friands.
En lire plus :

L'IF
Jusqu'ici je n'ai parlé que de plantes sauvages comestibles à cuisiner, là je vais me permettre de vous parler d'une petite friandise que vous pourrez cueillir lors de vos balades.

Il se trouve que mon voisin a fait de sa haie une belle ligne d'ifs magnifiquement taillés.

Les petits fruits rouges me tentaient régulièrement. Intuitive je sentais bien que c'était mangeable mais... il y avait un gros MAIS. Dans ma famille un gourmand c'était rendu très malade, enfant, pour avoir mangé ces baies.
Un livre de François Couplan (déguster les plantes sauvages) me permit d'oser goûter et en apprécier fortement le goût doux et sucré et voici comment j'ai procédé...
Petite graine au centre à ne jamais manger

Vous observez bien cette baie : au centre une graine. C'est elle qui est fortement voir violemment toxique du fait de sa richesse en alcaloïde.
TYPE DE TOXINE 
Alcaloïdes pouvant supprimer la fonction cardiaque. On utilise depuis peu des extraits d’écorce d’if commun en tant que traitement expérimental de certains cancers.


SCÉNARIO TYPE DE CONTACT AVEC LA PLANTE TOXIQUE 
Consommation accidentelle des fruits par les enfants qui sont attirés par les jolies baies rouges. S’il y a des ifs communs dans votre voisinage, il faut absolument empêcher les enfants de cueillir et de manger les fruits. 

Ce qui est plus joyeux, c'est la partie rouge de ce fruit que l'on nomme arille qui est comestible. Cette partie est sucrée, très mucilagineuse pas désagréable du tout à grappiller. 

Voici une graine recrachée et une baie en attente de dégustation

Attention, dit François Couplan, à ne pas mâcher la graine.
 Prenez soin de la recracher
                                                                                   
 Je vous souhaite d'oser goûter cette  précieuse gourmandise, comme j'ai osé le faire.
Je demande aux gourmandes m'accompagnant dans mes découvertes et dégustations de témoigner (souire)