La primevère officinale

La primevère officinale primula veris L

Famille : primulacées 

Autres noms : coucou, fleur de coucou, primerolle, printanière, primevère jaune, fleur de printemps, herbe de saint Paul, coqueluchon, ...

Nous la connaissons tous, elle fait partie de nos premiers bouquet d'enfant.
De là à la manger, nous n'y avons pas pensé de suite. Ses couleurs font de très  jolies salades. 

 

Description : Plante vivace de 10 à 30 cm, feuilles toutes en rosette basale, ovales, corolle petite de 6 à 15 mm de diamètre, à 5 pétales soudés en tube à la base et resserrés en cornet, jaune vif, pourvus de 5 taches orangées à la gorge, odorante, disposées en ombelles penchées d'un côté. Floraison d'avril à mai. 

 

Primevère acaule

 

Confusion possible : la primevère acaule P.acaulis (sans tige) ou primevère des jardins, forme de touffes de fleurs solitaires, plus grandes. elle est également comestible. 

  Utilisations culinaires : Les jeunes feuilles et les fleurs sont comestibles crues en salade. On peut aussi les faire cuire. Elles contiennent des sels minéraux et de la vitamine C

Vertus : Les fleurs et surtout les stolons sont utilisés. la primevère officinale a des vertus pectorales, elle agit contre les spasmes, les ecchymoses et calme la douleur.