Partage pour 2013





Principe de partage

Le 23 mars 2013, j’ouvre ce blog « Nature et complicités » que j’ai dans la tête depuis 9 mois.
Une grossesse ! Même les idées ont besoin d'un temps de construction. 
L'avez-vous remarqué ... pour vous aussi le temps est une période sacrée, une période de maturation !
Savoir se relier à soi et donner le meilleur du moment

Mes difficultés avec le langage informatique  seront la principale raison de cette attente.
J’espérais l’aide  informatique qui à ce jour n’est toujours pas présente… dans ces cas là… je me lance et je fais de mon mieux.
Je ne sais pas ce que je vais partager, mais je vais me faire plaisir en écrivant  mes approches culinaires intuitives – réussies et quelques fois (rires) un peu moins réussies.

Mai 2013. j'écris:
Mon intention s'affirme
Cueillir et cuisiner orties et herbes sauvages de Nos jardins et environs.
Je vous accompagne et vous aide à identifier les principales « mauvaise herbes »
 Peu onéreux, fortement nourrissant, goûteux, économique, respectueux, ouverture à notre nature extérieure et intérieure…

Voilà, presque 2 mois que j’ai commencé à partager ma passion de la nature  et des herbes sauvages comestibles. 
Je suis étonnée de tant de visites internationales. 
Voilà un amusement, un ravissement inattendu.

Je prends un réel plaisir à écrire ce que je vis avec mon jardin et mes promenades proches.
Je suis attentive à ne pas écrire si la joie n’est pas avec moi à ce moment-là. 
J’espère que vous appréciez  et que le sourire se manifeste sur votre visage en me lisant. 

Je suis l’auteure de mes écrits et de mes photos. Lorsque je donne une information qui ne m’appartient pas j’en donne l’auteur ou l'éditeur.
N’ayant pas la capacité de savoir les oligo-éléments, vitamines et autres vertus que contiennent les plantes, je mettrai un lien vers un supplément d’information.

Je profite que cette page soit la première pour y écrire Mes bases de la cueillette. 
Notez bien que je parle de  « MES bases » qui sont surtout une philosophie.
Je ne prétends en aucun cas dire LA VÉRITÉ mais Ma vérité, Ma différence.
Elle peut vous éveiller à une autre différence, elle peut également vous énerver - rires

Les herbes sauvages ne se consomment pas, elles se dégustent.
 
Il sera utile de prendre le temps de les apprivoiser pour en avoir un total bénéfice.
Elles ne peuvent se cuisiner comme un légume de culture.
Sa structure physique et spirituelle est tout à fait différente.
Je donnerai tout au long de mes partages mes différentes approches. J’espère que ça vous aidera à aller à la rencontre  de cette nature nourrissante dans le sens large.
Je simplifie mes notes pour mes recettes. 
Les commentaires seront l’espace réservé à vos questions. 
J’espère que vous vous en servirez afin de faciliter vos 1er pas dans cette nature gourmande et ne plus vous en éloigner.
Lorsque je donne un avis de texture, de goût, il va de soi que nous pouvons avoir des avis différents.

N’en restez pas à ce que je suggère.
Soyez curieux, osez l’expérience, créez votre propre aventure en nature.
Il sera possible d’aimer certaines herbes que je n’apprécie que peu, alors que vous, vous en mangeriez sans limites.
Il est possible que mes intestins réagissent  ou ne réagissent pas là  où vous seriez en observation contraire.

La grande majorité du temps, mes plats sont simples et ne sont pas surchargés en calories tout en étant complets et équilibrés.
Les protéines végétales, les oligo-éléments et vitamines sont en quantité et qualité bien supérieures aux légumes de culture, ce qui justifie pour moi, l’absence de protéines animales la grande majorité du temps.

Pour la région de l’Aube, j’organise des « ateliers gourmands »  d’une journée par mois – de mars à octobre - qui vont faciliter les premiers pas. 

Identification et cuisine des herbes comestibles de vos jardins et lieux de promenades. Vous en profitez pour inviter vos voisins, vos amis, votre famille. 
Participation, à la journée, demandée.