Poulet à la lavande

  Poulet à la lavande.


 Estelle en est à l'origine. Elle aime la lavande et je la vois remuer la lavande dans son petit sac et la sentir. Son nez ne quittait plus ce sac parfumé de Provence. elle me raconte tout ce que ce parfum lui met comme images dans sa tête.

Et si je lui mettais ce parfum dans le ventre ?
J'ai bien mangé
Comment faire. Un tour dans mes livres, la lavande de cet été attendra, je vais me servir de celle séchée de l'été dernier. C'est le livre de  Mélinda Wilson qui va m'inspirer.


  • 1 poulet bio - une casserole en fonte - de l'huile d'olive. je fais revenir mon poulet découpé et je réserve. Je mets des échalotes à dorer - adorées aussi-, je déglace avec 1 verre de vin blanc - je remets mon poulet dans la cocotte, j'arrose avec 75 cl d'eau bouillante et bouillon de légumes déshydraté (sur la photo dans la coupelle vert olive) je mets 2 c. à café de fleurs de lavande dans une mousseline que j'enlèverai pour servir.
    Cuire 1 h à feu doux. Je fais épaissir le jus de cuisson avec 1 C. à soupe de fécule.

    La réflexion c'est posée avec l'accompagnement. La senteur étant tellement douce que j'ai cherché quelques temps.
    En premier temps, j'avais pensé à des pâtes, des tagliatelles § oui, leur goût est discret, mais je n'en avais pas. En fin de compte j'ai opté pour des pommes de terre rosa cuites avec leur peau. La salade de pissenlit à eu la sauce non épaissie du poulet. la douceur du plat n'aurait pas eu d'équilibre si j'avais mis une vinaigrette, trop acide pour cet accompagnant-là.
  • Voilà ce que ça donne.
    Super en goût. Délicat. Je pense que notre ami Loïc aimerait.
    Toutes fois je modifierais l'accompagnement.
    Je ferai un riz basmati qui recevrait pendant sa cuisson 1/2 c. à café de lavande et je mettrai moins de fécule dans le jus de cuisson (sourire)

    Je vous donnerai la recette avec le reste - la carcasse de poulet ......bientôt. J'en ai fait cette fois-ci une soupe.