L'ortie et ses graines

Les graines d'ortie fortifiantes
 " Je pique vos extérieurs et apporte  douceur en vos  intérieurs " 
En effet l’ortie ça pique !!!!!, ça chauffe, ça brûle la peau et aussi dedans, à l’intérieur du corps. Quel cadeau !



Vous pouvez lire le début de cette page ici - écrite en Avril de cette année 


Ode à l'ortie : clic ici

 
Taille pour ortie crue



Vertus de l'ortie Urtica Urens ou urtica dioica :
 En tout premier lieu leur taux de vitamine C... trop forte l'ortie : plus de 100mg pour 100g de feuilles.
C'est une mine de protéines complètes (équilibrées en acide aminés essentiels), de calcium, de fer ....beaucoup de fer. Excellent pour les femmes qui par leur cycle perdent beaucoup de sang.

L'ortie tonifie et purifie l'organisme. Ses piqûres (mais pas que ..) soulage l'arthrite et les rhumatismes. (François Couplan)

Chez Gründ dans "Promenade, les plantes médicinales" Je lis 
Grande ortie Urtica dioica ; Antirhumatismal, astringent, fortifiant, hémostatique. Usage interne (plante entière) pour stimuler les fonctions digestives et urinaires, contre les hémorragies, les dermatoses, les rhumatismes, les diarrhées, l'anémie, le diabète (soutien); utilisé également contre les symptômes de l'hypertrophie prostatique. Usage externe contre les aphtes et le muguet.


Graines d'orties : Grande force dans ces graines à consommer 1 c. à c par jour et durant 1 semaine pour les fatigues hivernales. 
Elles seront saupoudrées sur les aliments pour les enrichir. 
Ses vertus : Dépuratif comme ses feuilles et aussi -  anti-infectieux, diurétique, éliminateur de l'acide urique, draineur hépatique, anti-diarrhéique, stomachique, anti-anémique, antirachitique
Graines d'ortie

Je lis sur la revue "Plantes § santé" N° 100
La graine d'ortie, promise à un bel avenir. 
Les propriétés stimulantes des graines d'orties sont reconnues dans les usages populaires depuis plusieurs siècles. Au XIIe siècle, celle-ci étaient utilisées pour doper le bétail avant sa mise en vente.  Ce n'est que récemment qu'Henriette kress, une herboriste finlandaise, remarqua plus précisément leur intérêt pour réparer un organisme fatigué.
Elles n'agissent pas en "coup de fouet"  mais en profondeur après deux mois de traitement. Ont également été observées une action régulatrice du cycle menstruel, de tonique rénal et des propriétés aphrodisiaques. Et ces graines n'ont pas encore révélé toute leur puissance. La recherche y a découvert une lectine qui a montré in vitro des propriétés anticancéreuses et puissamment inhibitrices du virus HIV, la graine nourrit donc de grands espoirs, alimentés par la démonstration de ses propriétés anti-prostatiques, antifongiques. Les graines se ramassent à l'automne, en  concurrence avec les oiseaux friands de cet aliment.

   Je cuisine l'ortie crue ; PESTO
Mangez-les crues. Pour profiter de leur vertus, mieux vaut les consommer crues en ne prélevant (avec les gants de jardinier) que les bouquets du somment qui sont suffisamment riches en minéraux. Et pour ne pas piquer le palais, il faut bien hacher les feuilles afin d'éliminer l'effet urticant des petits poils. 
Je mets les feuilles jeunes dans la sauce vinaigrette du fond du saladier pour mes salades. Le vinaigre dissout les pointes piquantes et ajoute toutes mes autres feuilles - laitue, bourrache, stellaire, pissenlit.. au dernier moment.

 Pointes d'ortie, sel, mixer avec huile d'olive. Servir sur du pain en tartine accompagne les pommes de terre vapeur, les pâtes, le riz etc...
Possibilité d'ajouter de l'ail, du parmesan... pour ma part.. (sourire) je l'aime telle qu'elle est .... NATURE !  


Tarte à l'ortie
  

 




Sirop d'orties contre mal au dos :
Si, lors d'une grande fatigue il y a quelques années, je me suis sentie revivre après 4 mois de soupe quotidienne aux orties, une recette m'est ce jour proposée à partager car fut d'une aussi grande efficacité.
Recette : Verser 1,5L d'eau bouillante sur 250 g de feuilles d'ortie (ce qui est un grand volume car l'ortie ne pèse pas)
Laisser infuser 12 heures. Filtrer. Ajouter le même poids en sucre. Faire cuire jusqu'à la consistance d'un sirop, environ 1/2 h. mettre en petites bouteilles à bière. Une fois la bouteille entamée, la garder au réfrigérateur ou mettre un peu d'alcool pour éviter les moisissures. Se boit comme un sirop de menthe....Ainsi, on peut profiter toute l'année des bienfaits de l'ortie.


Couleurs d'automne
 En ce moment - septembre / octobre :                               
je fais mes réserves d'orties.  Je les ébouillante et les mets, en sachet par 250 g, égouttées au congélateur.   Je peux également les mettre en bocaux stérilisés.    Elles me serviront pour une tarte, un potage, une farce.

La farce : Feuilles d'orties ébouillantées. Faire revenir des échalotes dans un peu d'huile. Ajoutez les orties, un bocal de ceps à l'huile - conserve maison-  de l'an passé. Les ceps seront hachés grossièrement avant d'être ajoutés aux orties.
 Faire revenir le tout bien parfumé, saler et poivrer. Mettre cette farce dans des feuilles de brick  - pliage en triangle - et faire revenir dans une poêle huilée ou en bain de friture.
Servir chaud accompagné d'une salade de mouron blanc  ou stellaire qui pousse bien en ce moment - fin octobre 2013 -

1er Novembre 2013
Les dernières orties ont été cueillies - les petites chenilles vertes transforment ses feuilles en dentelles.
Voici donc la dernière tarte de feuilles fraîches d'ortie de l'année.

Une recette de tarte d'automne. Ortie et Potiron  - Je l'ai dénommée "Tarte Halloween"


- 200 g d'orties ébouillantées et égouttées
- 500 g de chair cuite vapeur de potiron bleu de Hongrie (sa chair est tellement onctueuse !)
- 10 cl d'un lait végétal - sel
- 1 filet d'huile d'olive
- épices : 1 c à c de muscade, 1/2 c à c de cannelle, 1/2 c à c fenouil en poudre - quelques grains de raisins secs en fond de tarte
- 2 œufs
- 30 gr de farine de riz ou maïs
Mixer le tout (sauf les raisins) et couler sur ..
- un fond de tarte
- Décoration de cubes de potiron et de graines de courges grillées.
Cuisson - 45 mn four 200°
Servir accompagnée d'une grosse salade verte.




Beauté :
Lotion pour les cheveux  : prendre 2 belles poignées de feuilles fraîches d'ortie (ou 60 g de feuille sèche), une petite poignée de prêle fraîche (ou 30  g sèche). Mettre les plantes  dans 1L d'eau froide, chauffer doucement pendant 10mn. Laissez infuser jusqu'à refroidissement. Filtrez la décoction. Utilisez en dernière eau de rinçage. Laissez sécher de préférence, vos cheveux à l'air libre.

Lotion antipelliculaire: Laisser macérer 50 g de feuilles d'ortie dans 50 cl de rhum blanc agricole pendant 3 jours. Filtrez. Frictionnez-vous le cuir chevelu tous les matins avec cette préparation. Conseils de Pierrette Nardo