Les herbes sauvages se dégustent

Les herbes sauvages ne se consomment pas ! 

Elles se dégustent !  



Prendre le temps de les apprivoiser pour en avoir un total bénéfice.
Elles ne peuvent se cuisiner comme un légume de culture.
Sa structure physique et spirituelle est tout à fait différente.
Je donnerai tout au long de mes partages mes différentes approches.
ça vous aidera à aller à la rencontre  de cette nature nourrissante dans le sens large.
Je simplifie mes notes pour mes recettes. 
Les commentaires seront l’espace réservé à vos questions. 
Lorsque je donne un avis de texture, de goût, il va de soi que nous pouvons avoir des avis différents.

N’en restez pas à ce que je suggère.
Soyez curieux, osez l’expérience, créez votre propre aventure en nature.
Il sera possible d’aimer certaines herbes que je n’apprécie que peu, alors que vous, vous en mangeriez sans limites.
Il est possible que mes intestins réagissent  ou ne réagissent pas là  où vous seriez en observation contraire.
La grande majorité du temps, mes plats sont simples et ne sont pas surchargés en calories tout en étant complets et équilibrés.
Les protéines végétales, les oligo-éléments et vitamines sont en quantité et qualité bien supérieures aux légumes de culture, ce qui justifie pour moi, l’absence de protéines animales la grande majorité du temps. 

Certaines plantes sont puissamment guérisseuses. 
Sachez entendre les doses qui sont utiles à votre corps et à ceux  de votre famille.
Ce n'est pas la plante qui est "mauvaise" mais votre attention à votre besoin qui n'est pas suffisamment adapté.